• Le destin historique d'un grand homme se dessine-t-il dès l'enfance ? Sabine Melchior-Bonnet montre dans ce livre que derrière tout héros, qu'il soit grandiose ou maudit, il y a... une mère. C'est dans les relations entre mère et fils que se joue aussi l'Histoire. Que seraient en effet Néron, François Ier, Louis XIII, Louis XIV, Napoléon, mais aussi Churchill, Staline, Hitler, sans leur mère ? C'est à la restitution de ces biographies historiques sous l'angle inédit des relations entre mère et fils que s'attache ici l'auteur. Et c'est à résoudre le mystère de ces destins uniques que nous sommes ici conviés, dans une série de portraits d'Histoire déroutants et inattendus. Sabine Melchior-Bonnet est historienne, spécialiste de l'histoire des sensibilités. Elle travaille au Collège de France auprès des professeurs Jean Delumeau et Daniel Roche. Elle a notamment publié une Histoire du miroir, Une histoire de la frivolité, et codirigé une Histoire du mariage. 

  • On a longtemps opposé rire et féminité. Faire rire était une prérogative des hommes. Car le rire possède un pouvoir de subversion, et la société se méfie des rieuses. Revanche des femmes à qui ont longtemps été refusées l'instruction, la parole et l'écriture, la conquête du rire leur offre un terrain de liberté. Mais le chemin a été long. Jusqu'à une époque récente, au théâtre, au cirque, dans la littérature, on ne trouvait pas de professionnelle du rire. Le rire des femmes était tenu sous contrôle : la bienséance, les règles de la conversation et de la séduction, la morale leur interdisaient de se laisser aller à rire ou à faire rire. C'est que l'esprit des femmes ne doit pas moins être couvert que leur corps : un coeur pur et un corps silencieux, telle est la vocation du féminin. Si la femme peut sourire, par attendrissement ou amusement, elle ne peut rire. C'est à cette conquête du rire, à cette lente et délicate prise de pouvoir que s'attache ce livre, de l'Antiquité, avec Aristote et Aristophane, jusqu'aux one woman show de nos jours, qui s'autorisent à être indifféremment drôles, jolies, bêtes ou méchantes - au risque, peut-être, de banaliser ce qui avait longtemps été défendu.

  • Du drame de l'honneur au nouveau désordre amoureux, de l'idéal chevaleresque aux débordements libertins : comment hommes et femmes se rencontrent, s'aiment et se séparent. Autour de l'amour et de ses drames (trahison, infidélité, mort du désir) s'organisent les idéaux et les valeurs d'une société et d'une époque, notamment ceux de l'honneur et de la réputation, du bonheur, de la réalisation de soi, mais aussi le refus d'une société patriarcale, ainsi que les différentes représentations de la liberté. À travers des portraits de couples désunis célèbres ou moins connus, d'Héloïse et Abélard à Onassis et la Callas, en passant par les divorces d'Henry VIII ou celui de Lady D. et de Charles, Sabine Melchior-Bonnet propose une histoire inédite de la rupture amoureuse mêlant lois et sentiments, intime et social, valeurs et interdits.

  • Le destin historique d'un grand homme se dessine-t-il dès l'enfance ? Sabine Melchior-Bonnet montre dans ce livre que derrière tout héros, qu'il soit grandiose ou maudit, il y a... une mère.
    C'est dans les relations entre mère et fils que se joue aussi l'Histoire.
    Que seraient en effet Néron, François Ier, Louis XIII, Louis XIV, Napoléon, mais aussi Churchill, Staline, Hitler, sans leur mère ? C'est à la restitution de ces biographies historiques sous l'angle inédit des relations entre mère et fils que s'attache ici l'auteur.
    Et c'est à résoudre le mystère de ces destins uniques que nous sommes ici conviés, dans une série de portraits d'Histoire déroutants et inattendus.

  • Le destin fulgurant des Girondins et leur chute spectaculaire ont donné à la Révolution française sa véritable dimension, ses emblèmes lyriques, généreux et grandiloquents. Condorcet, Brissot, Roland, Vergniaud, autant d'hommes attachés aux valeurs de 1789 et bientôt immolés sur l'autel de la Terreur jacobine. Depuis la fameuse Histoire des Girondins de Lamartine, aucun ouvrage n'était paru en France sur le sujet dans son ensemble. Bernadine Melchior-Bonnet a voulu combler cette lacune en retraçant l'histoire de ce grand parti révolutionnaire monté si vite au zénith pour disparaître plus rapidement encore. Portraits et anecdotes se succèdent à la vitesse des événements, dévoilant des personnalités exceptionnelles, des travailleurs de génie, des esprits convaincus et courageux lancés dans les tumultes du combat pour la liberté.

  • Un kaléidoscope de l'histoire de France. C'est à la fois l'histoire de la nation française et la saga des Français, depuis les peuples de la Gaule jusqu'aux hommes de la Ve République.

empty