• Archipel

    Michel Rio

    « Pourquoi diable, mon garçon, me dit-il avec la plus grande tranquillité, ne couchez-vous pas avec voter mère, au lieu de tourner autour du pot ? Mme Hamilton ne saurait être à vos yeux qu'une sorte de métaphore. Et dans la passion, qu'il s'agisse de littérature ou de réel, toute figure de style est importune et ne révèle que la sottise d'un art mal compris ou plus ordinairement la crainte esthétique et morale de la simple vérité. Laissez-moi les approximations de la rhétorique, à moi qui ne suis qu'une approximation d'humanité. »

  • Arthur

    Michel Rio

    «La nuit couvrant lentement les terres de l'est s'avançait sur Carduell, aggravée d'épaisses nuées basses venues du grand océan occidental, comme si ces deux ténèbres nées aux antipodes voulaient se rejoindre au-dessus de la capitale de Logres pour la plonger dans l'obscurité absolue du deuil. Et le deuil était dans le coeur du roi, ombre géante postée devant une embrasure du palais, dans la haute ville, fixant l'espace. Le regard d'Arthur retournait obstinément à l'eau, où venaient de disparaître, en un même jour, le premier de l'automne 491, Morgane et Merlin, la soeur-amante et le père-guide, la rebelle et le créateur, tout l'esprit de Logres, toute l'âme du roi, enfuis, sur ce chemin sans traces, l'une vers Avalon dans un bannissement à jamais qu'elle avait souhaité, l'autre vers une retraite ignorée dans un exil volontaire.»

  • Alizés

    Michel Rio

    Un homme (le narrateur) se livre à la contrebande d'encyclopédies bilingues dans l'océan Indien. Son navire renferme dans ses flancs le savoir de l'Europe. Savoir qui n'est pas à l'abri du naufrage, puisque en fin de compte, naufrage il y a.Il est jeté par un typhon sur une île isolée, inconnue parce que protégée par convention internationale de toute agression civilisatrice.Il y reste trois ans, sans contact avec la population autochtone, à une exception près, une jeune femme à qui il apprend à parler, lire et écrire sa langue. Elle exige de lui, avec un mélange de distance et de passion, l'autoportrait le plus précis possible, c'est-à-dire le tableau de l'homme européen et de l'esprit occidental, dans une sorte d'ethnologie inversée où « le sauvage » joue pour une fois le rôle d'enquêteur sans contre-partie.Lorsque, après avoir construit un navire de fortune, poussé irréversiblement à l'Occident par la constance de l'alizé, il s'éloigne de l'île et de la femme, celle-ci lui laisse une lettre dans laquelle sera décrit, en quelques mots pleins de la mélancolie des contraires, l'autre versant de cette histoire d'intelligence et de surdité, d'amour et d'exil.

  • Afrique, 1913. Un jeune biologiste (le narrateur) débarque en Côte-d'Ivoire pour diriger une expédition scientifique dont la mission est d'étudier le comportement des chimpanzés dans leur milieu. Il rencontre une jeune femme poursuivant le même but, dont

  • «C'est une histoire de fin de parcours. Une histoire pour apprendre à chuter, une fois pour toutes.»

  • Faux pas

    Michel Rio

    « Pourquoi faites-vous ce travail ? Par goût ?- Peu importe.- Par goût ? Vous aimez tuer ?- Ça vous intéresse ?- Oui.- Vous voulez savoir les choses jusqu'au dernier moment ?- Oui. Pas vous ?- Peut-être. »Il y eut un silence.« Vous ne voulez pas me répondre ? demanda Brémont.- Vous êtes obstiné.- Oui. C'est à cause de cela que vous êtes là. »L'inconnu considéra Brémont avec une sorte de sympathie.« Mettons que ce soit une profession de foi et une profession tout court. »

  • « A bas la métaphore ! »(réflexion de portée absolument générale, applicable aussi bien aux arts et lettres, ce qui na va pas sans douleur, qu'aux sciences, ce qui va de soi. Réflexion avancée par une admirable femme au cours d'un strip-tease lui aussi de portée universelle)

  • Merlin

    Michel Rio

    «Que restera-t-il, dans la mémoire des hommes en qui cohabitent l'âme et le chaos, de ce mélange de Dieu et de Diable ? Violence des doux, trahison des fidèles, imprévoyance des sages, lascivité des courtois, adultère et inceste des purs, faiblesse des puissants, idéalité des fins et amoralité des moyens...Et ma propre cécité de devin.»

  • Tlacuilo

    Michel Rio

    Je me sens issu des deux mondes, tlacuilo hybride, mélange de Chimalpahin obsédé par l'origine et de bouffon obsédé par la mort. Rechercherai-je l'unique fondation à travers la multiplicité des histoires ? La vérité dans la profusion et le désordre de l'invention ? La connaissance dans l'illusion ? Ne sachant plus clairement d'où je viens, et pas du tout où je vais, donc ignorant au fond qui je suis, quels repères donnerai-je à ma sagesse ? Le seul qui me reste est qu'il faut mourir. Je parlerai de la mort et du désir de vivre. Et je mourrai, tandis que ce désir me survivra et gardera de moi, peut-être, quelque trace.

  • Francis Malone est un policier français un peu particulier. Né d'un poète irlandais et d'une historienne bretonne suprêmement belle et cultivée, il est parfaitement bilingue, a même une double culture, est bâti intellectuellement et physiquement comme une tour, et il est connu pour ses méthodes non conventionnelles et ses résultats hors du commun. Il suspecte tout le monde, ne croit en personne, mais pas en rien. Il est dévoué au service public hérité d'une Révolution française qu'il admire pour avoir créé trois choses : la République, la Déclaration des droits de l'homme et, ajoute-t-il, la guillotine pour garantir les deux premières. Il est choisi pour mener une enquête de coordination franco-américaine sur la corruption liée à la drogue et au blanchiment de ses revenus. C'est donc le récit des aventures de Malone à New York, entre pègre et bourgeoisie, hommes de puissance et hommes de paille, corrompus, idéalistes et ambigus, drogues chimiques et culturelles, dictature de l'argent et des médias, choc de service public et de la jungle ultralibérale, conflits politiques du droit théorique et du pouvoir réel. Une image de notre monde, noire et fascinante, un thriller plein de mécaniques amorales et tueuses, mais aussi d'idées et d'humour, où le plus intime acteur est fortement caractérisé.Très tôt, Malone sent qu'il est le jouet d'une gigantesque manipulation...

  • Dans l'amante, on soupçonne la mante, le manipulateur a le masque de l'ingénu, le corrompu porte les oripeaux de l'intègre, le bourreau prend les allures de la victime, le faiseur résonne, à défaut de raisonner, à peu près comme le penseur. Et inversement. Confusion qui n'épargne même pas l'enquêteur, Francis Malone, au point qu'il en vient à dire : « Et si je découvre que c'est moi qui ai fait le coup, comment je procède ? » Au milieu de cette relativité générale, un seul point fixe, visible de partout, du quai de Conti comme de Providence, des Alpes comme de la Sorbonne : la mort, sans cesse, la mort...

  • La terre gaste

    Michel Rio

    « Regarde le dernier des hommes, si ce n'est toi. »

  • En prenant pour point de départ les obsèques de son frère Mehdi, et jusqu'à la disparition de son coéquipier de toujours, Michel Rios remonte le fil du temps et retrace sa vie si particulière et improbable d'acrobate, depuis sa naissance en Prusse orientale en 1942 d'une mère juive aisée, abandonnée alors qu'elle est enceinte puis recueillie par un acrobate marocain de passage en Allemagne. Avec Mehdi, ils n'étaient pas prédisposés à devenir les meilleurs acrobates du monde dans cette discipline si particulière, les jeux icariens. Le chemin vers la gloire a été long, tortueux et parfois éprouvant pour ces deux frères : de leurs premières années passées à faire la quête dans les bistrots du quartier de la Goutte d'or, en passant par l'apprentissage rigoureux au sein de cirques prestigieux (et d'autres moins), jusque sous les projecteurs du Lido à Paris, du Caesars Palace et du MGM Grand Hotel à Las Vegas, leur parcours a été semé d'embûches, mais aussi rythmé par les succès. « Michel Rios, une des grandes figures de l'art du cirque, nous entraîne dans les coulisses de ses années à travers le monde, de Berlin à Las Vegas, du Lido au Radio City Music Hall de New York, mais aussi, dans une vie romanesque qui pourrait inspirer Steven Spielberg. Un livre passionnant, émouvant, plein d'anecdotes surprenantes. Un régal ! » Jean-Sébastien Stehli, Directeur Adjoint de rédaction, Madame Figaro «C'est une véritable histoire qui va de haillons à abondance. En ma qualité de fondateur et directeur artistique, j'ai eu le privilège de travailler avec Michel et Mehdi Rios pendant 2 ans au Big Apple Circus à New York. Lisez ce livre, c'est une belle et prenante aventure.» Paul Binder, Fondateur et Directeur Artistique Big Apple Circus à New York

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les polymorphes

    Michel Rio

    "Si vous demandez à vos parents ou à vos professeurs : qu'est-ce que ça veut dire, "polymorphe" ? Ils vous répondront que ça veut dire "qui a plusieurs formes".Mais si vous leur demandez ce que ça mange, un Polymorphe, comment ça parle, quelle allure ça peut bien avoir, où ça vit, si ça fait de la bicyclette, si ça a mal aux dents et si ça doit aller à l'école, alors ils vous regarderont probablement d'un air sévère en vous priant de cesser de dire des bêtises.Ceux qui aiment bien parler ajouteront sans doute que "polymorphe" n'est pas un être vivant, mais un simple adjectif comme "gras" ou "petit" ou "vilain", et qu'on voit mal comment tous ces adjectifs-là pourraient faire de la bicyclette.Eh bien, vous pouvez leur dire qu'ils sont dans l'erreur."Michel Rio

  • De la critique de l'imaginaire critique. Deux sortes de textes : anciens, avec jargon (maladroit plaisir d'époque où la profusion du néologisme recouvrait rarement la nouveauté du concept), prononcés à la première personne du pluriel, modestie souveraine

  • La remise au monde

    Michel Rio

    «Bon, dit Laura, il faut prendre les grands moyens.- Que veux-tu dire ?- Est-ce qu'une pipe pourrait te faire sortir de cette prison ?- Pour revenir ici ?- Oui.- Tu veux me faire évader ou me sédentariser ?- Les deux.- Tu n'es pas une pute, ni une geôlière, ni une star. Tu es une sorcière. Seule une sorcière peut dans le même geste produire quelque chose et son contraire.- Si tu veux. Tu ne trouves pas que la pipe est un joli geste ?- Si. Mais est-ce que c'est un grand moyen ?- Une fellation de sorcière, ça te paraît banal ?» Jérôme posa les lèvres sur le sein de Laura le plus proche, le gauche.«Le grand moyen, dit-il, c'est toi.- Etre à la fois grand et moyen, ce n'est pas facile, dit Laura. Même pour une sorcière.»

  • Morgane

    Michel Rio

    «Morgane est le chaos, dit Arthur à Merlin. Un chaos où s'anéantit toute finalité, où le bâtisseur méticuleux et acharné qui a reçu en héritage ce souci impérieux du but se perd avec délices, Morgane est l'obsession des sens qui tue dans la pensée l'obsession du projet. Elle est le présent absolu qui ronge le fragile devenir. Son esprit est un ravage que je voudrais haïr, adorant chaque parcelle de sa chair, la moindre ébauche de son mouvement qui est comme une danse de grâce et de mort. Et cependant je vois bien que sa chair n'est que la matière soyeuse et inouïe de son esprit, que les deux sont une seule et même chose et que la séduction de cette enveloppe à quoi rien dans la nature ne peut se comparer n'est que l'interprète harmonieux d'une séduction mille fois plus puissante, née du faste calculé d'une intelligence sublime et pervertie.»

  • Leçon d'abîme

    Michel Rio

    «L'histoire du corps de Judith, tour à tour reposé, gracieux, obscène, manipulé, battu et violé. L'histoire de son visage où on voyait la peur, la souffrance, le dégoût, la révolte et la soumission, l'indifférence, le plaisir aussi, parfois même une s

  • Cultivez votre bien-être avec cet ouvrage illustré pour découvrir et pratiquer le massage et l'automassage. Des grands formats PLN avec photos et en couleurs, avec des pas à pas ! Problème de circulation, stress, douleurs... Le massage et l'automassage sont des pratiques simples pour évacuer les tensions et maux du quotidien. Dans cet ouvrage richement illustré, vous découvrirez les bases pour masser et vous masser (préparation et installation, bonnes manoeuvres, contre-indications, repères physiques), un programme complet avec des fiches en pas à pas pour vous aider à pratiquer facilement un massage, des fiches pratiques sur les différents types de massages, et des protocoles d'automassage adaptés à vos besoins.

  • This open access book presents fresh ethnographic work from the regions of Africa and Melanesia-where the popularity of charismatic Christianity can be linked to a revival and transformation of witchcraft. The volume demonstrates how the Holy Spirit has become an adversary to the reconfirmed presence of witches, demons, and sorcerers as manifestations of evil. We learn how this is articulated in spiritual warfare, in crusades, and in healing or witch-killing raids. The contributors highlight what happens to phenomena that people address as locally specific witchcraft or sorcery when re-molded within the universalist Pentecostal demonology, vocabulary, and confrontational methodology. 

empty