• Je suis médecin généraliste. Remplaçante.Pas depuis très longtemps ; j'ai encore un oeil très neuf sur tout ce que le monde médical me jette à la figure.Mais quand même, depuis douze ans (entre la fac, l'hôpital et le cabinet), j'ai eu le temps de voir un paquet de choses absurdes, terrifiantes, émouvantes, révoltantes, rigolotes. J'ai eu le temps de dire un paquet de conneries, et d'en faire quelques-unes. J'ai eu le temps de mettre de côté un paquet d'histoires à raconter.J'ai eu envie de les écrire, d'abord pour ne pas oublier ce qui me scandalisait à l'époque de l'hôpital, pour ne pas me laisser aller à m'habituer. Puis pour vomir ma frousse de me voir parfois si impuissante. Puis pour partager avec les gens que j'ai rencontrés, les fragments de victoires, les bouts de vie savourés.Je les livre sans fard et sans romance, bruts, dans le désordre, comme je les ai vécus et comme ils me reviennent.

  •  Il est temps de se ressaisir de l'ambition française. La résignation libérale n'a que trop duré.
    Et pour penser plus grand que nous, il faut penser l'Europe. Car si la France est notre maison, l'Europe est notre village.
    Une Europe qui retrouverait sa vocation civilisationnelle autour du seul vrai projet qui devrait nous habiter : l'écologie.
    Qui peut imaginer demain vivre sur une planète devenue irrespirable ? Invivable ? Avec des océans charriant plus de plastique que de poissons ? Une nature devenue silencieuse le jour où le dernier oiseau se sera tu ? Des champs sans fleurs, car sans pollinisateurs ? Des territoires rongés par les flammes ou envahies par les eaux du dérèglement climatique ? Un air vicié empêchant nos enfants de respirer ? Qui peut croire que nous résoudrons les défis immenses qui nous attendent en nous repliant derrière des frontières qui ne sont plus protectrices de rien ?
    Le seul échelon qui nous permettra de mener à bien ces combats, c'est l'Europe. Une Europe proche de nos concitoyens et capable de les accompagner au plus près de leur vie. Une Europe qui réconcilie nos terroirs, nos régions, et le monde. Une Europe qui investit pour que nous reprenions le contrôle de ce qui est essentiel à nos vies : la nourriture, la santé, l'éducation, la mobilité, l'habitat, la culture, l'énergie.
    Cette Europe solidaire et démocratique, nous allons la construire ensemble.
    Car, aujourd'hui, tout commence !

  • Partez à la découverte des lieux insolites et branchés de la Cité ardente ! Surprenant... me^me pour les Liégeois !
    Où se rendre pour profiter de 5 vues imprenables sur la ville ? Où trouver 5 adresses sucrées, pour les grands et les petits ? Quels sont les 5 festivals incontournables de la Cité ardente ? Autant de bonnes adresses que Liège surprises - 500
    coups de coeur se propose de vous faire découvrir !
    Ce livre lève le voile sur une facette insoupçonnée de la ville, que beaucoup de Liégeois eux-mêmes ne connaissent pas. Il s'adresse ainsi autant aux touristes désireux de sortir des sentiers battus qu'aux Liégeois (de toujours ou d'adoption) impatients de découvrir les perles les mieux cachées de leur ville. Il se présente comme une suite de « top 5 » tous plus alléchants les uns que les autres !
    Un guide « anti-attrape-touristes » qui convaincra les visiteurs de passage comme les Liégeois eux-mêmes !
    À PROPOS DES AUTEURS
    Kathleen Wuyard est journaliste indépendante et collabore avec divers journaux et magazines comme La Meuse, Le Soir, Sudpresse ou NOW magazine. Elle écrit principalement dans les domaines de la culture, des loisirs et du lifestyle. En 2014, elle fonde avec Juliette Boulettes à la liégeoise, un webzine qui allie portraits, bons plans et découvertes dans la région liégeoise.
    Clément Jadot, docteur en sciences politiques et grand amoureux de Liège, contribue également à Boulettes à la liégeoise, où il intervient principalement au niveau de la planification des sujets et des articles.
    Anthropologue de formation, Juliette Salme est surtout une Liégeoise chaque jour plus épatée par sa ville. Co-fondatrice de Boulettes à la liégeoise, c'est elle qui donne sa touche graphique au site.

  • Quand le politique et l'intellectuel réinventent la France. Dans ce livre qui sort de l'ordinaire politique et intellectuel, Benoît Hamon et Yannick Jadot, avec Michel Wieviorka, invitent quarante personnalités de la société civile - acteurs sociaux, culturels, économiques, chercheurs - à enrichir le débat public sur des thèmes essentiels de la vie d'aujourd'hui, tels que la réinvention du travail, le sauvetage du projet européen, le digne accueil des réfugiés, l'indépendance de la justice, la confiance en la jeunesse, la démocratie environnementale. Ces analyses, qui s'ajoutent au texte programmatique de Benoît Hamon et Yannick Jadot, ont pour objectif de forger dans notre pays un nouvel espoir, une façon de refonder la politique en liaison avec le mouvement des idées. Rien d'autre, finalement, que le projet de vivre, de penser et de faire ensemble avec bienveillance.

  • Les positions acquises par les rentiers du "monde d'hier" sont progressivement balayées par le tsunami digital. Les experts omniscients, les secteurs protégés, les dirigeants arcboutés sur leur pouvoir ; tous avancent désormais sur le fil du rasoir. Challengée par les innovations technologiques et la montée en puissance d'un individu enfin souverain, leur légitimité s'érode au profit de relations moins hiérarchisées. Et si l'acte le plus significatif de l'ère digitale était de briser les situations de rentes construites siècle après siècle, donnant ainsi à chacun le devoir et la chance de se réinventer ?

    Face à ce bouleversement radical, il est urgent de repenser l'inclusion du maximum de personnes dans les bénéfices du progrès, afin de ne pas substituer un système élitiste à un autre. En effet, on peut craindre que la révolution digitale ne donne le jour à une nouvelle "aristocratie" et accentue les phénomènes de polarisation sociale. Le vrai défi de notre époque consiste donc à réinventer les modes de fonctionnement de nos écoles, nos territoires, nos systèmes politiques et nos entreprises, pour que les évolutions en cours soient partagées par le plus grand nombre.

    A travers une série de propositions concrètes pour surmonter ces tensions, Thierry Jadot livre une vision pragmatique et lucide de notre civilisation numérisée. Son message humaniste, axé sur le développement de l'autonomie individuelle et le partage de l'héritage industriel d'hier pour demain, offre un éclairage pertinent sur l'avenir de nos sociétés.

  • Et si la finance sauvait l'économie ? Un groupe de citoyens engagés par la réflexion et par l'action s'interroge dans cet ouvrage : à force de pointer du doigt les excès de la finance, ne passe-t-on pas à côté d'une partie de la solution ? Dix ans après la faillite de Lehman Brothers, un vaste tour d'horizon révèle que la finance peut certes segmenter et exclure, mais que de nombreuses initiatives se développent pour la rendre plus juste. Bonne nouvelle : il existe des mesures politiques simples qui révolutionnent l'économie en douceur, en encourageant la finance à revenir au service du bien commun.

  • Projeter, créer, positiver, respirer, bouger, donner, sourire, remercier, vivre l'instant présent et (s')aimer Telles sont les 10 clés de l'optimisme pour réenchanter un peu, beaucoup, à la folie, notre quotidien ! Dès aujourd'hui, modifiez votre regard sur la vie, en réinvestissant la créativité, l'énergie et le souffle dont nous sommes tous dotés, et offrez-vous une véritable bouffée de bonheur. Essayez, au pire ça marche !

  • Besoin de conseils pour accrocher vos lecteurs ?
    Des textes qu'on a envie de lire ! Cet ouvrage vous aide à écrire des textes attractifs pour vos supports de communication. Il donne des conseils afin de faire mouche, de rédiger avec impact pour 15 outils.
    Ouvrez sans tarder ce livre pratique et découvrez 15 outils indispensables pour réaliser des titres, des intertitres, des textes et des phrases faciles à comprendre qui ont un impact certain !
    EXTRAIT
    1. Conseils en matière de clarté
    oOptez pour des tournures de phrases actives.
    Notre cerveau comprend plus aisément les phrases actives que les phrases passives. Un exemple: « La suspension du projet a été décidée par la Direction de notre société » > « Notre Direction a décidé de suspendre la mise en oeuvre de ce projet ».
    oBannissez les phrases alambiquées, difficiles à comprendre.
    Préférez les phrases classiques : sujet + verbe + complément.
    Exemple : « Parce que notre Conseil d'administration ne s'est réuni que mardi passé, il a décidé de reporter la mise en oeuvre du projet qualité ». « Notre conseil a décidé de reporter la mise en oeuvre du projet qualité parce que... ».
    oEvitez les négations.
    Des études, en linguistique et en psychologie, ont démontré que nous appréhendons plus rapidement les phrases positives. Cette règle s'applique aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Dites à votre petit neveu ou à votre petite nièce: « Tiens ton gobelet bien droit », plutôt que « Ne penche pas ton gobelet ! ».
    oFuyez le jargon et les acronymes.
    Renseignez-vous sur le niveau de connaissance de vos lecteurs du thème traité. Impossible à évaluer ? Ecrivez chacune de vos phrases en pensant qu'ils découvrent le sujet. Et, dans ce cas, à bas les termes techniques, scientifiques, les acronymes et les abréviations inconnus !

  • Dix lettres que l'on croirait exhumées de quelque grenier oublié... Dix lettres qui nous entraînent comme en promenade, au fil des XVIIIe et XIXe siècles lyonnais... Dix lettres à l'émotion à fleur de mots, qui font de ces Courriers de Lyon une invitation à l'évasion. Bien que sans prétention scientifique, cette promenade est agrémentée de solides commentaires historiques, et enrichie de courts extraits de presse. Réalité ? Fiction ? Le doute est permis... Pourquoi ne pas se laisser entraîner ?

  • Dix lettres que l'on croirait exhumées de quelque grenier oublié... Dix lettres qui nous entraînent comme en promenade, au fil des XVIIIe et XIXe siècles lyonnais... Dix lettres à l'émotion à fleur de mots, qui font de ces Courriers de Lyon une invitation à l'évasion. Bien que sans prétention scientifique, cette promenade est agrémentée de solides commentaires historiques, et enrichie de courts extraits de presse. Réalité ? Fiction ? Le doute est permis... Pourquoi ne pas se laisser entraîner ?

  • Grumo est un ourson polaire qui se sent bien seul sur sa banquise. Par une nuit étoilée, il fait un voeu. Quelle n'est pas sa surprise de recevoir un cadeau, le lendemain. Dans un livre, il découvre sept autres familles d'ours. Celui lui donne le goût de voyager pour aller les rencontrer.

  • Que recouvre le droit d'auteur ? De quelle manière protège-t-il l'oeuvre et son créateur ? Qu'implique-t-il en termes de reproduction, diffusion ou suite ? Quelles sont ses limites ? Quels problèmes posent aujourd'hui les activités de documentation ou de recherches ? Ainsi posées, ces interrogations révèlent la grande méconnaissance de chacun dans un domaine qui touche pourtant au coeur même de nos sociétés où se multiplient les médias. Un droit auquel nous introduit aujourd'hui J.-J. Medzegue M'Akue avec cet ouvrage concis, pratique et éclairant, croisant à la fois les législations gabonaise et française.

  • Les signes de pathologie législative se multiplient aujourd'hui au point que l'élaboration de la loi peut paraître relever d'une mission impossible. Les parlementaires s'en avisent eux-mêmes, qui multiplient les initiatives en vue de rationaliser le processus législatif. Parmi les remèdes évoqués, deux d'entre eux retiennent l'attention : la création d'un ou de plusieurs corps de légistes, et l'évaluation des lois. Le propos de cet ouvrage, qui rassemble les contributions présentées lors d'un colloque organisé par le CEDRE à la Maison des Parlementaires à Bruxelles le 22 octobre 1998, est de discuter de la pertinence de ces deux suggestions. Au bénéfice d'un dialogue approfondi entre universitaires et acteurs intervenant à chacun des stades de l'élaboration des lois, ce sont plusieurs suggestions qui se dégagent en vue d'améliorer qualité et performances des textes en projet. L'ouvrage attire cependant aussi l'attention sur le fait qu'aussi parfaites que soient les lois, le législateur n'occupe plus aujourd'hui la position centrale qui était la sienne dans l'État libéral classique. C'est que le droit s'écrit désormais en réseau et que la réglementation, contraignante et hiérarchique, le cède maintenant à la régulation, souple et interactive.

  • La crise entamée en 2008 a signé la fin d'un monde.
    Effrayée à l'idée de disparaître avec lui, l'oligarchie politique et économique fait de l'existant le refuge de sa pensée. Libéraux-conservateurs comme sociaux-démocrates n'offrent plus aucune perspective à la société, et se cramponnent à un modèle économique qui nous a conduits à la perte. Le " système " décide finalement pour nous, et laisse chaque individu désemparé face à un avenir qui semble se faire sans lui.
    Tout ceci pourrait faire craindre le pire. Mais une autre réalité se développe, et contribue à l'avènement d'un nouveau rapport de forces démocratique.
    Partout des initiatives bourgeonnent, à la reconquête d'une souveraineté populaire oubliée au détour du virage néolibéral. Fondée sur les notions de réseaux et de partage, cette nouvelle société refuse l'illusion du repli. Au passage, elle rompt radicalement avec la verticalité inscrite dans nos gènes politiques depuis la Révolution française.
    Parce qu'un retour en arrière n'est pas envisageable, il est urgent de penser le cadre dans lequel cette nouvelle société pourra bientôt se déployer. Le défi est immense : dépasser les conservatismes, faire sauter les digues qui empêchent cette révolution silencieuse d'irriguer la société, enrichir la démocratie partout elle peut être efficace, partout où elle permet de retrouver la maîtrise de nos vies. C'est notre nouvelle frontière démocratique. C'est la condition pour que dès demain cette Europe dissidente prenne le pouvoir.

empty