• Georges Duroy, dit Bel-Ami, est un jeune homme au physique avantageux. Le hasard d'une rencontre le met sur la voie de l'ascension sociale. Malgré sa vulgarité et son ignorance, cet arriviste parvient au sommet par l'intermédiaire de ses maîtresses et du journalisme. Cinq héroïnes vont tour à tour l'initier aux mystères du métier, aux secrets de la mondanité et lui assurer la réussite qu'il espère. Dans cette société parisienne en pleine expansion capitaliste et coloniale, que Maupassant dénonce avec force parce qu'il la connaît bien, les femmes éduquent, conseillent, oeuvrent dans l'ombre. La presse, la politique, la finance s'entremêlent. Mais derrière les combines politiques et financières, l'érotisme intéressé, la mort est là qui veille, et avec elle, l'angoisse que chacun porte au fond de lui-même.

  • Dans une Espagne secouée par de graves troubles politiques, un maître d'escrime assiste à la lente disparition de son art et des valeurs auxquelles il a été fidèle toute sa vie. En 1868, à Madrid, les mots "honneur" et "honnêteté" agonisent en même temps que le vieux monde, et le maître, réfugié en lui-même, s'applique à mettre au point une botte secrète, imparable, son Graal. Lorsque dans sa salle d'armes apparaît la belle et énigmatique Adela de Otero, sa vie bascule. Son amour, qu'il n'ose exprimer, l'entraîne malgré lui dans une aventure où les trahisons succèdent aux manoeuvres politiques et aux crimes, et qui se déroule selon les règles d'un duel : assaut, fausse attaque, dégagement forcé, jusqu'au combat à pointe nue, mortel. Arturo Pérez-Reverte, révélé en France par Le Tableau du maître flamand, nous livre ici un suspense haletant, où l'intrigue policière tracée au fleuret laisse apparaître la vision d'un monde qui a perdu ses repères et vacille.

  • Man Booker Prize for Fiction 2013 Nouvelle-Zélande, 1866. En pleine ruée vers l´or, l´île voit débarquer sur ses côtes tout ce que la vieille Europe compte d´ambitieux et de désespérés. Parmi eux, Walter Moody, un jeune britannique ruiné bien décidé à trouver fortune accoste au port d´Hokitika, sur la côte Ouest, après un éprouvant voyage. Mais une étrange assemblée l´attend dans le petit hôtel où il a trouvé refuge. Là, dans une atmosphère des plus tendues, douze hommes du cru tiennent une réunion secrète pour tenter d´élucider des faits étranges qui agitent la communauté depuis plusieurs semaines. Un riche notable a disparu, une prostituée a tenté de mettre fin à ses jours, et on a découvert une immense fortune dans la maison d´un pauvre ivrogne, mort lui aussi. Moody succombe bientôt à l´irrésistible attrait du mystère et se retrouve plongé dans un entrelacs d´intrigues et de destins vertigineux.
    Formidable restitution des grands romans anglo-saxons du XIXe siècle, Les Luminaires est une narration ambitieuse dont la structure emprunte à l´astrologie pour livrer un inoubliable roman d´amour, une histoire de fantômes, de pouvoirs et d´énigmes insolubles campés dans une Nouvelle-Zélande ou la fièvre de l´or est reine.

    Eleanor Catton est née en 1985 au Canada et a grandi à Chistchurch, en Nouvelle-Zélande. Après des études d´anglais elle rédige La Répétition (Denoël, 2011), son premier roman, qui lui permet d´obtenir une reconnaissance éditoriale dans le monde anglo-saxon et au-delà. La consécration viendra avec Les Luminaires, lauréat, entre autres prix, du prestigieux Man Booker Prize for fiction et publié dans plus de douze pays à ce jour.

  • HistoireQuand commence la révolution industrielle ? L'expression de «révolution industrielle» est-elle propre à décrire son objet : faut-il lui préférer le terme anglais de take off ? - ou celui, plus général et plus synthétique, de «croissance» ? Quelles conditions président à son démarrage et à son expansion ? Quelles en sont les conséquences - sociales, culturelles, psychologiques, humaines en un mot ? Ouvre-t-elle le fossé entre les nations dominantes et les nations «prolétaires» ? Où en est aujourd'hui la réflexion des historiens sur cette formidable mutation du travail de l'homme ?Ce sont là quelques-unes des questions auxquelles on tente ici de répondre.

  • Jeanne L'Etang

    Perrine Le Querrec

    Jeanne L´Étang naît à Paris en 1856.

    Bâtarde, fille de folle, elle passe les premières années de sa vie enfermée dans l´étroit comble d´une maison parisienne.

    Lorsqu´elle s´en échappe, c´est pour être enfermée ailleurs : la maison des folles -la Salpêtrière-, puis la maison close.

    Ces trois maisons délimitent le destin de Jeanne L´Étang : à travers les murs lui parviennent l´agitation parisienne, la guerre de 1870, la Commune, les grands travaux d´Haussmann.

    À l´intérieur des murs, elle rencontrera Degas, l´un de ses amants au bordel, Charcot, maître des hystériques de la Salpêtrière, Freud, son assistant pour quelques mois.

    Folie et luxure, misère et vices, chaque maison possède ses propres codes, son vocabulaire, ses silences, ses issues.

    Mot à mot, année après année, Jeanne L´Etang apprendra à parler ces langues.
    Si Jeanne L´Étang est une fiction, une architecture de mots qui élève autour de son héroïne des murs d´enceinte ou de protection, l´auteur s´est immergée dans les archives de l´Assistance Publique, de la Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie et de la bibliothèque Historique de la Ville de Paris afin de retranscrire au plus près la vie quotidienne de la maison close et de la Salpêtrière.

  • Il y a deux siècles, une expédition russe mit le cap sur l'Amérique du Nord: nul ne s'était encore emparé de l'Alaska ni de l'essentiel de la côte Ouest. L'entreprise se solda par un désastre magnifique, mais elle aurait bien pu changer la face du monde. Un petit aristocrate de la cour de Catherine la Grande incarne ce rêve d'une Amérique russe: Nikolaï Rezanov, qui fut sans doute le plus excentrique des bâtisseurs d'empire. À la tête de la Compagnie russe d'Amérique, il envisage de transformer les installations précaires des chasseurs de fourrures en tête de pont d'un empire du Pacifique, qui s'étendrait de la Sibérie jusqu'à la Californie. Pour ce faire, il dispose de navires au rabais, d'un contingent de repris de justice (les futurs colons) et d'officiers frondeurs. Sa quête le conduit néanmoins jusqu'à San Francisco, où il s'éprend d'un «ange aux yeux noirs», la fille du gouverneur espagnol, qui lui semble être la clé de son rêve impérial. Owen Matthews raconte avec brio cette folle histoire, depuis les intrigues de la cour de Russie jusqu'à la vente, en 1867, de l'Alaska aux jeunes États-Unis d'Amérique. Né à Londres en 1971, Owen Matthews est l'auteur des Enfants de Staline (Belfond, traduit en 28 langues et finaliste du prix Médicis étranger). De mère russe et de père anglais, il a étudié l'histoire contemporaine à Oxford avant d'entamer une carrière de reporter à Budapest, Sarajevo et Belgrade, durant le conflit en ex-Yougoslavie. Depuis 1995, Matthews est l'un des rédacteurs du magazine Newsweek, dont il a dirigé les rédactions à Moscou et à Istanbul.

  • L'Ancien Régime et la Révolution (1750-1815)Comprendre son temps est impossible à qui ignore tout du passé ; être un contemporain c'est aussi avoir conscience des héritages, consentis ou contestés. Étudier hier en fonction d'aujourd'hui - et même de demain - tel est précisément le propos de ce livre, tiré d'un cours professé à l'Institut d'études politiques. Quelle est la définition du despotisme éclairé ? Quelles sont les causes de la Révolution française ? Que doit-on retenir de cette période dramatique qui, de 1789 à Waterloo, a changé la face du monde ? À ces questions et à cent autres, ce premier volume apporte des réponses claires et rigoureuses. Sans préoccupation érudite, cet ouvrage permettra à chacun de réviser des notions demeurées imprécises et d'acquérir les bases historiques indispensables à l'intelligence de notre époque.René RémondMembre de l'Académie française, historien, politologue et président de la Fondation nationales des sciences politiques, il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire politique, religieuse et intellectuelle de la France contemporaine.

  • Combien le lecteur, - tandis que, commodément assis au coin de son feu, il s´amuse à feuilleter les pages d´un roman, - combien il se rend peu compte des fatigues et des angoisses de l´auteur ! Combien il néglige de se représenter les longues nuits de luttes contre des phrases rétives, les séances de recherches dans les bibliothèques, les correspondances avec d´érudits et illisibles professeurs allemands, en un mot tout l´énorme échafaudage que l´auteur a édifié et puis démoli, simplement pour lui procurer, à lui, lecteur, quelques instants de distraction au coin de son feu, ou encore pour lui tempérer l´ennui d´une heure en wagon !

  • Le XIXe siècle (1815-1914)Comprendre son temps est impossible à qui ignore tout du passé ; être un contemporain, c'est aussi avoir conscience des héritages, consentis ou contestés.Étudier hier en fonction d'aujourd'hui - et même de demain -, tel est précisément le propos de ce livre. Qu'est-ce que le libéralisme ? Comment peut-on définir la démocratie ? D'où vient le socialisme ? Qu'est-ce que le nationalisme ? À ces questions et à cent autres, René Rémond apporte des réponses claires et rigoureuses.Sans préoccupation érudite, cet ouvrage permettra à chacun de réviser des notions demeurées imprécises et d'acquérir les bases historiques indispensables à l'intelligence de notre époque.René Rémond (1918-2007)Membre de l'Académie française, historien, politologue et président de la Fondation nationale des sciences politiques, il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire politique, religieuse et intellectuelle de la France contemporaine.

empty