Kero

  • Et si tout commençait aujourd'hui ?
    Imaginez : vous vous baladez sur les quais de San Francisco un dimanche, quand soudain une bohémienne vous saisit la main pour y lire votre avenir. Amusé, vous vous laissez faire, mais dans l'instant son regard se fige, elle devient livide. Ce qu'elle va finalement vous dire... vous auriez préféré ne pas l'entendre. À partir de là, rien ne sera plus comme avant, et il vous sera impossible de rester sur les rails de la routine habituelle.
    C'est ce qui va arriver à Jonathan dans ce nouveau roman de Laurent Gounelle. À la suite de cette rencontre troublante, il va se retrouver embarqué dans une aventure de découverte de soi ponctuée d'expériences qui vont changer radicalement sa vision de sa vie, de la vie. Ce roman, dont l'intrigue est basée sur des expériences scientifiques réelles, éclaire d'une lumière nouvelle notre existence et nos relations aux autres, et apporte un souffle d'air pur dans notre vie.
    Un nouveau roman lumineux et positif de Laurent Gounelle par l'auteur de L'homme qui voulait être heureux, Les dieux voyagent toujours incognito et Le philosophe qui n'était pas sage.
    Les romans de Laurent Gounelle sont tous des best-sellers, traduits dans le monde entier.

  • Deux destins qui s´affrontent, deux conceptions de la vie que tout oppose.



    La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l´entrée de sa hutte, Élianta tourna les yeux vers Sandro qui s´avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l´on disait philosophe, s´acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions... Qu´avaient-ils fait pour mériter ça ? D´heure en heure, Élianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens.


    Un roman captivant, plein d´humour, de sens et de suspense. Une histoire surprenante qui cache une subtile remise en cause de notre société.

    Les romans de Laurent Gounelle sont des best-sellers traduits dans le monde entier.

  • La coureuse

    Maïa Mazaurette

    • Kero
    • 2 Septembre 2012

    Maïa, une jeune Française amoureuse de l´amour va vivre une passion ravageuse avec un jeune et (très) beau Danois.

    Parce que c´est difficile, elle va s´accrocher et aller jusqu´au bout des compromissions possibles. Parce qu´elle s´obstine, elle croit aimer. Jusqu´au jour où elle se rend compte que son amour faiblit. Et parce qu´elle aime moins, s´en va.



    Chronique amoureuse largement inspirée de sa propre histoire, La coureuse met en scène des trentenaires désabusés qui vivent dans la satisfaction immédiate de leurs désirs, la consommation - y compris celle de l´amour - et pour lesquels le couple est un lieu de pouvoir.





    Avec un entrain féroce, un langage imagé et beaucoup d´humour, Maïa Mazaurette nous renvoie un portrait peu flatteur mais lucide de la société d'aujourd'hui et des relations homme/femme.

  • L'attente

    Catherine Charrier

    • Kero
    • 10 Mai 2012

    Il vient dans l´attente une langueur, un étirement du temps, cette paresse des dimanches matin quand le moelleux de la couette vous retient longtemps dans sa chaleur cotonneuse. Tout plutôt que d´en sortir, d´affronter la froideur du dehors.
    L´attente, c´est celle d´une femme amoureuse. L´attente de Catherine a commencé le jour où son amant a évoqué l´idée de tout quitter pour l´épouser, elle, mais pas tout de suite, dans un an... Et la question germe dans l´esprit de Catherine, qui pourtant s´en défend : le couple solaire, sensuel, éperdument amoureux qu´elle forme avec cet homme marié aurait-il donc un avenir ? C´est son histoire qu´elle nous raconte ici, celle d´une femme qui va vivre sa passion adultère jusqu´au bout, dans sa grandeur comme dans ses petitesses. Un très beau texte, où la force émotionnelle le dispute à la délicatesse des sentiments, jusqu´à nous faire nous interroger sur nous-mêmes et notre propre conception de l´amour.

  • Les nuits mélangées

    Léa Lescure

    • Kero
    • 4 Avril 2013

    « Ses yeux mi-clos détaillaient machinalement les petites moisissures de la poutre en bois. Elle pensait aux sexes d´avant cette nuit en stop. Les sexes cajolés, les sexes pour voir, les sexes amadoués. Même les sexes imaginés. Était-ce les trahir ? Elle les épinglait dans sa mémoire par ordre d´apparition, côte à côte comme une patère. On/off, à l´unisson ou en domino. Où fixera-t-elle ceux qui achèteront leurs droits ? » Un premier roman magnifique où désir et sexe se cherchent sans jamais se rencontrer, et les corps se consomment, désincarnés. Le roman d´une jeunesse aveuglée par sa propre lucidité.

  • Quand une étoile se dégrade, elle émet dans le désordre, avec par moments des silences et à d´autres de très violentes émissions d´énergie. On y est. Après la musique sans son, après les soliloques incertains et les préludes indécis, une énorme bouffée d´harmonies et de rythmes jaillit. Victor Hugo chante ces soubresauts d´étoile comme « la clameur du mourant éperdu », un vacarme qui serait « brusque, éclatant, splendide, inattendu ». En ce moment, Odette est cette étoile-là, somptueuse, incandescente, imprévisible.



    En s´interrogeant sur le déclin d´une ancienne gloire, Michel Rostain signe un magnifique roman d´apprentissage de la vieillesse.

  • Ta gueule! on tourne

    Jade-Rose Parker

    • Kero
    • 29 Août 2013

    Le septième art est dans tous ses états : sept des plus grands acteurs français ont disparu !
    Derrière ce mystère se cachent trois anonymes : Michel Mouton, rédacteur en assurances au chômage rêvant de devenir réalisateur ; Karen, actrice ratée qui ne décroche que des rôles douteux ; et François, hommes d'affaires véreux, qui a récemment perdu emploi, femme et enfant à cause de sa dernière escroquerie.
    Après un énième scénario refusé, Michel se laisse convaincre par le plan de François : enlever les sept plus grands acteurs français afin de tourner son film, prouver enfin au monde son talent et peut-être conquérir le coeur de la belle Karen.
    Mais les trois compères ne savent pas encore que leur casting de rêve va leur causer bien des soucis : Entre revendication syndicale, caprice de star, manipulation, séduction et rivalité, le tournage s'avère très compliqué !
    Un premier roman décapant !

  • Ces histoires, c´est notre histoire, celle d´une femme qui chemine au bord du précipice. Filles, mères, maîtresses, ou simples passantes, les héroïnes de Catherine Charrier se retrouvent confrontées à une situation presque banale et pourtant déterminante. Moments de bascule que toute femme est amenée à connaître. Un regard croisé à travers la vitre d´un bus, un deuil, un ourlet mal repassé peuvent devenir cet à-pic, provoquer ce vertige, à partir duquel on sait que plus rien ne sera jamais pareil.



    D´une plume subtile et poétique, Catherine Charrier nous conte l´apprentissage doux-amer de la féminité.

  • Après une nuit agitée, Max se réveille en sursaut. Il découvre avec effroi qu'elle est là, au bord de son lit, à l'observer.
    Fuyant une carrière plutôt médiocre de nègre littéraire et un mariage raté, il est venu tenter sa chance à New York. Il a vite retrouvé l'amour dans les bras de la belle et rousse Maureen et a accepté dans le plus grand secret d'écrire le nouveau roman d'Émilie Roubaix, l'auteur le plus en vogue du moment.
    Mais les cauchemars qu'il pensait avoir laissés de l'autre côté de l'Atlantique l'assaillent de nouveau. Et ce qu'il redoutait le plus est arrivé : la petite est revenue. Qui est donc cette jeune fille, muette, qui hante ses nuits ? Son retour serait-il lié au nouveau roman qu'il écrit ?
    Pour le découvrir, Max devra s'aventurer dans le méandre de ses souvenirs, au risque de réveiller les fantômes du passé.
    Diaboliquement construit, La Tentation barbare se dévore avec un mélange de plaisir et d'angoisse. Pierre JB Benichou nous mène de révélation en révélation, entre Paris, Marseille et New York, sur les traces d'un homme en quête de sa mémoire.

  • Ceux de la plaine

    Olivier Maison

    • Kero
    • 8 Janvier 2015

    " Avez-vous remarqué comme les granges sont belles et imposantes par ici ? Ils y mettent ce qu'ils ont de plus beau : leur argent ! Par chez nous, les femmes y déposent leur virginité et les hommes y mettent leur âme, dans les granges. Je vais vous dire : lorsque ces hommes couchent une femme dans un champ, ne croyez pas qu'ils se retirent de peur de les engrosser. Non, c'est une façon d'ensemencer la terre. Leur jouissance, c'est la terre, leurs terres et leurs bêtes, et seulement ça ! Rendre leur femme heureuse... mais c'est le cadet de leurs soucis ! " Dans la plaine du Vaunard se croisent des personnages hauts en couleur, mais aussi taiseux, semblables à la campagne alentours, dure, contrastée, jalouse de ses secrets et de ses mystères. D'une plume sobre et magnifique, Olivier Maison nous offre un tableau de ce bout de terre, à la fois violent, poétique et crépusculaire.

empty