Vie pratique & Loisirs

  • « Elle ne nie pas ses imperfections, mais elle s'attache à observer ce qui est bien, comme l'harmonie entre le roux foncé de ses cheveux et la nuance noisette de ses yeux. Son sourire qui est un atout. Ses amis lui répètent souvent qu'elle a un charisme que beaucoup lui envient. Tout cela équilibre la balance, elle doit bien l'admettre. Cependant elle se traite encore d'idiote, de nulle, de fille très ordinaire, d'inculte, d'inintéressante, et se qualifie de bien d'autres adjectifs dont elle ne tarit jamais. Pas très glorieux comme premier test. » À travers la jeune femme qu'est Mina, participante d'un atelier sur l'estime de soi, ce sont ses lecteurs que questionne Catherine Leca. Tout en douceur, l'auteur nous incite ainsi à nous confronter à nous-même, notre corps, nos défauts, notre relation au bonheur. Plaidoyer pour une découverte de l'amour-propre (au sens premier et littéral du terme), cet ouvrage, situé à la lisière entre fiction et essai, est une jolie invitation à se rapprocher de soi et, par-delà, un formidable encouragement à trouver le bien-être.

  • Comment échapper aux pièges de la parole, des dogmes et des croyances ? Après la découverte de soi, le chemin du coeur est celui de la vérité. Car l'amour emporte tout sur son passage, cet ouvrage entend rappeler comment, depuis l'Antiquité, les légendes et les mythes, la philosophie, les hommes se sont toujours accordés sur l'importance du coeur et du lien. Une recherche qui s'appuie sur l'histoire du théâtre et sur le sens de l'histoire, depuis certaines civilisations anciennes. Une réflexion que viendra illustrer une pièce de théâtre dont la vocation est justement de montrer, à partir d'une analyse du passé, vers quelle autre forme de sens nous devons aller. Mêlant essai, témoignage et fiction, l'auteur livre une réflexion riche sur la nature humaine, en abordant des thématiques aussi variées que complémentaires telles que spiritualité et développement personnel, sensibilité artistique, ou encore management et schémas sociétaux. La pièce coécrite avec Louis Orvain traite ainsi avec humour et justesse de l'évolution de la place de l'homme dans l'entreprise et la société.

  • L'homme se targue d'entretenir avec le chien une relation toute particulière. On dit même qu'il y a de l'amour qui passe de l'un à l'autre. Mais quand on voit des chiens servir de substituts aux enfants, quand on assiste aux dérives guignolesques de l'industrie, quand on entend les motifs d'abandon, quand on connaît l'action cynique des hommes dans la création des races, on est en droit de se demander de quel type d'amour il est véritablement question, et même quelles sont les frontières de celui-ci. Voilà des sujets que soulèvent à leur manière les différents chiens qui témoignent dans cet ouvrage poil à gratter.

  • Fruit de longues années de passion et d'amour pour les chevaux, "Équitation simplifiée" est un véritable ouvrage de référence pour les cavaliers de tous horizons, s'adressant aussi bien aux professionnels aguerris qu'aux débutants recherchant une première approche de la discipline. En enseignant chevronné, Stéphane Valette livre les clefs pour tisser les liens essentiels entre l'homme et l'animal, basés sur le respect et la compréhension de l'autre, aborde les notions et techniques fondamentales à la pratique de l'équitation, tout en illustrant ses propos d'anecdotes récoltées de sa carrière et de citations issues de l'expérience de cavaliers émérites. Logique, ressenti, confiance et respect.

  • « Il faut maintenir l'équilibre entre le soi intérieur et la réalité matérielle extérieure. Il faut éviter de se laisser emparer par les réalités matérielles afin de ne pas oublier cet être important qui habite en nous, pour que la demeure de l'être intérieur ne soit pas un lieu vide. Car aucune personnalité ne peut être exclue de l'humanité. » « Pensées pour soi-même » recueille les réflexions d'un homme sur quelque trente années. Mais plus que d'être un journal intime, ce texte est un éloge de l'éveil... Et plus encore de l'attention. De l'attention que l'on doit au monde et à soi, à la marche des sociétés et aux mouvements de sa propre âme. Aussi ce texte se situe-t-il à la frontière entre le dedans et le dehors, entre le personnel et le collectif, et énonce avec opiniâtreté les recherches et interrogations de son auteur sur l'humain.

  • « Posons-nous quelques questions d'usage : ai-je quelqu'un sur qui compter ? Suis-je écouté(e) ? Entendu(e) ? Même si je ne semble pas l'être, est-ce que je me sens seul(e) ? Ces questions, beaucoup d'entre nous y ont trouvé les réponses, et cela donne lieu à un renfermement sur soi. [...] Pour pallier ce sentiment de solitude, J.E.M.O. fait un geste. Nous sommes quatre universitaires de cet établissement, dans quatre filières différentes mais avec un dessein commun, celui d'aider. Nous ne sommes pas des magiciens, nous n'avons pas la prétention de changer le monde, mais si nous pouvions arriver à sauver ne serait-ce qu'une personne de la solitude, alors là, ce sera notre monde qui s'en trouvera changé. » La jeunesse est l'âge de la recherche de soi, de son identité, de ses attentes. Une période complexe, faite de heurts, d'échecs, de doutes, de désillusions, qui peuvent en fragiliser plus d'un. Un constat qui incite le héros de ce roman, Jérémy, à agir, à bousculer les choses, à tendre la main à autrui, à l'écouter... Et cette étincelle, cette démarche humaniste de provoquer, comme les ondes qui se propagent sur l'eau, des répercussions profondes, voire infinies, ainsi que l'indique la progression de ce texte tout en enchevêtrements, rencontres, connexions, révélations et méandres, qui ausculte avec sagesse les petites révolutions intérieures de jeunes hommes et femmes dans lesquels on ne manque pas de se retrouver.

  • « Ce n'est pas encore la panique, mais ça va le devenir très vite, je le sens... Sylvie, dans une mixture émotionnelle empreinte tout à la fois d'interrogation innocente, de calme courroucé, de reproche à peine déguisé, s'exprime maintenant abondamment : - Oh là là ! Qu'est-ce qu'on va devenir ? Tu vois, je te l'avais dit, c'est dangereux de rester tout seuls ! T'aurais pas dû laisser le 4X4 à Déo ! Je pensais pas que c'était comme ça, mais les lions... Ils ne vont tout de même pas nous attaquer ? Si je la laisse continuer, elle va me balancer qu'elle veut retourner chez sa mère, que c'était mon idée et pas la sienne, que tout est de ma faute et que puisque je nous ai mis dans la merde, j'ai qu'à nous en sortir ! Elle ne cherche pas de solution, elle règle ses comptes... Elle enchaîne sur un ton désarmant : - Mais aujourd'hui, les lions, ils ne mangent pas les gens quand même ? En d'autres circonstances, j'aurais littéralement explosé et crié à l'écervelée ! Mais trop accaparé par une énorme trouille, je préfère ne retenir que sa touchante ingénuité. Je chie dans mon froc, or je reste stoïque et protecteur. Ma tension extrême, je ne dois pas la laisser transparaître à Sylvie, sinon... » Grand amoureux de la savane, de sa faune et de sa flore, l'auteur a décidé de partager les souvenirs de plus de vingt années de safaris : entre rencontres exceptionnelles et peurs bleues, ce témoignage passionné, immersif et débordant d'humour est une véritable invitation au voyage, un condensé d'aventures qui fait rêver.

  • To be a little wiser. To know what we want from life, and to get it. To find happiness. These ordinary, honest aspirations often remain unfulfilled - usually because we don't know which path to follow, which cards to play, but also because we don't truly believe in ourselves. So which thread should we follow to lead us out of the labyrinth? For Jean-Pierre Maurice, the answer is to draw inspiration from those who came before us - the words and ideas they left behind, those truths that have come down to us through the ages. From Epicurus to Abraham Lincoln, from Socrates to Aimé Césaire, you will find here many words that have the power to transform your life, to redefine the way you look at the world... Accompanied by the author, this book will teach you the nine fundamental rules that will enable you to find serenity.

  • Pourquoi tant de peurs et tant de haine envers ce qui est un simple outil ? Pourquoi tant de mythes, de fantasmes, de fausses idées ? L'arme n'est qu'un objet porteur de nos craintes, de nos désirs et de nos instincts. Qu'on les exècre ou qu'on les admire, ces instruments - de défense, de chasse, de dissuasion ou encore de sport - représentent bien plus qu'une lame ou qu'un assemblage d'aciers, de bois et de composites : ce sont des symboles qui séduisent ou déplaisent, mais ne laissent jamais indifférent.

  • Le vestiaire de rugby a une âme ! Parfois objet de fantasme, souvent théâtre de coups de gueule et de douleurs, il est toujours l'endroit où se prépare l'affrontement individuel et collectif d'une trentaine d'individus. Georges Gauthier et Christophe Grolleau nous font partager un peu de son esprit en faisant se confronter, un jour de match dans le monde du rugby amateur, les états d'âme d'un joueur et ceux de son entraîneur. Puis ils sont allés à la rencontre de quelques acteurs du vestiaire, anciens et jeunes, amateurs et professionnels, arbitre ou journaliste, profanes, afin d'extraire chez eux un peu de ce qu'ils ressentent à l'évocation de cet endroit...

  • « Soudain, j'aperçus la petite sirène. Elle émergea des eaux. Quelle beauté, quel charme ! Elle était seule au milieu des remous et riait de bon coeur, heureuse. Elle avait trouvé son milieu environnemental. Elle chantait, elle nageait, elle riait, elle rejetait ses longs cheveux vers l'arrière. Le soleil faisait ressortir un blond étincelant qui brillait de mille feux. Son teint hâlé était plus que plaisant. »

  • « C'était la première fois que j'entendais ce mot : « neige ». Neige ? Qu'est-ce que c'était ? J'allai coller mon museau contre la fenêtre, et c'était la première fois que je voyais ça : plein de petites étoiles descendaient du ciel, c'était trop joli... J'avais très envie d'aller dehors et de voir de plus près ces petites choses qui blanchissaient les champs et les routes. Je courais de la fenêtre à la porte d'entrée pour faire comprendre à ma maîtresse que je voulais sortir, Nikita aussi d'ailleurs. Arrivés dehors, je tirais sur la laisse pour aller dans le champ. Enfin, elle me libéra, je pris mon élan... et me retrouvai les quatre fers en l'air... Ouahhhh... c'était très froid et cela glissait, j'étais mouillé de partout et je tremblais de froid et d'excitation. »

  • Have you ever dreamt of hoisting the sail and going for adventure on the high seas? Know everything you need about manoeuvres under sail and seaman ship before answering the call of the deep!

  • La cuisine en Afrique est un fait culturel, un élément de patrimoine et d'identité nationale, voire familiale. Un élément vital, mais aussi un système de valeur, avec ses rites, ses tabous et coutumes alimentaires, aussi variés que ses ingrédients. Poisson, viande, volaille, crustacés, laitages, fruits exotiques et légumes : un festival de couleurs et senteurs, où épices et sauces typiques viennent témoigner des spécialités d'un continent à la richesse décidément infinie. Du kochari égyptien aux caris de la Réunion, du poulet yassa de Casamance au ragoût de boeuf togolais, ou encore le ndolé du Cameroun, c'est l'Afrique entière que Chantal Bondedi nous invite à déguster. Des recettes les plus simples au plus élaborées, le palais s'envole pour un voyage généreux et irrésistible... à consommer sans modération !

  • Regard de l'autre, souffrance, solitude... Que vous soyez une femme, que vous ayez un handicap quel qu'il soit, que vous soyez d'une origine ethnique différente, homosexuel, souffrant d'obésité... vous souffrez de discrimination. Comment vivre avec une différence ou un handicap ? Quelles conséquences ces singularités entraînent-elles dans le monde de l'emploi comme dans la vie quotidienne ? En s'appuyant notamment sur sa propre expérience personnelle, l'auteur, spécialisée dans l'accompagnement des personnes handicapées, dévoile les contradictions entre ce que dit la loi en France et les réalités du terrain, sources de découragement et de repli sur soi... et pourquoi pas d'addiction. Victime, association ou professionnel, vous pourrez apprécier les faits, les réalités de ce qu'impose la société, en France comme à l'autre bout du globe. Mais au-delà de la chronique de la différence, cette réflexion autour de l'intégration propose quelques solutions en vue d'une évolution à l'échelle mondiale.

  • « Il est deux heures à Aix-en-Provence. Étourdie par le chant strident des cigales, j'attends l'autobus. Pendant ces quelques minutes d'attente, je prends spontanément conscience de ma respiration. Je pense à Dieu. Il est possible de s'ouvrir à une dimension spirituelle n'importe où, puisque le meilleur endroit est celui où l'on se trouve. Une maman et son petit garçon me croisent. Nous nous sourions. Leur sourire me donne une énergie qui rejoint aussitôt l'Énergie divine. Les cigales se sont tues un instant... »

  • Qui sont-elles, ces créatures d'à peine quelques millimètres, oeuvrant incessamment, vivant en société, toutes dévouées à la pérennité de la ruche ? Qui sont ces abeilles, absolument fascinantes, dont Einstein dit qu'elles sont l'une des conditions de la vie humaine ? Pour répondre à ces questions, Jean Coudert donne la parole aux principales intéressées qui se livrent au cours d'« entretiens » inédits. Qui nous disent tout autant leur formidable organisation que leurs capacités inouïes... Qui nous parlent encore de nous-mêmes, les hommes. En compagnie de la reine, de l'ouvrière ou encore des mâles, explorez les arcanes d'un monde miniature étonnant. Il existe des moyens de découverte et d'approche de la vie animale moins conventionnels et plus intimes que les grands traités et articles encyclopédiques. Ce dont témoigne Jean Coudert qui, le temps de quelques pages, se met à l'écoute des voix des abeilles, nous plongeant au plus près de leurs us et moeurs, de leurs travaux et de cette force qui les meut. Entreprise originale, qui réussit tout autant à nous enseigner qu'à nous rendre plus sensibles au sort de celles qui sont aujourd'hui en danger.

  • L'on ne peut bâtir une vie sans valeur. Et celles que met en avant Jacques Lamarre dans ce recueil de sentences se nomment notamment patience et calme, courage et constance, respect de soi et espérance... Toutes choses essentielles pour apprivoiser les aléas de l'existence, le temps qui passe, les moments où l'envie de baisser les bras est forte... et dont vous vous imprégnerez à la lecture de ces lignes simples, épurées, fortes, qui invitent à la méditation.

  • « Dans toutes les civilisations et les sociétés de l'histoire, nous retrouvons quelques valeurs fondamentales, qui restent universelles. Elles n'ont pas d'âge, ne sont pas dépassées. Elles sont essentielles et nous donnent les moyens et les raisons d'exister. Dans le concept que je vous propose, j'en ai retenu quelques-unes que je qualifierai de majeures. L'apprentissage de ces valeurs fondamentales, associées pour former un réseau de pensées essentielles, pourrait apporter, dès le plus jeune âge, une base utile, solide, et renforcer l'humanité en chacun de nous. Quand j'écris apprentissage, cela implique la nécessité de comprendre et de connaître chaque valeur, en profondeur, afin de réaliser ce qu'elle représente, seule, mais aussi avec toutes celles qui seront évoquées dans ce livre. »

  • Dans cet ouvrage, l'auteur aborde un très grand nombre de sujets concernant notre bien-être. Les choses essentielles de notre vie sont passées en revue : gestion de nos émotions, de notre alimentation, de notre activité physique, de notre repos-sommeil, sans oublier la spiritualité. En outre, l'auteur se plaît à nous donner des conseils concrets pour nous dynamiser, en nous indiquant par exemple certains points de digitopuncture à stimuler. Pendant un an, Yves Reynaud a envoyé chaque semaine à ses proches un mail les conseillant sur leur santé. S'appuyant sur ses connaissances terrestres en même temps que sur celles venues d'« ailleurs » grâce à ses dons de médium, il décide aujourd'hui d'en faire profiter le plus grand nombre. Sur l'ensemble des pistes proposées, le lecteur - qu'il soit cartésien ou curieux et ouvert d'esprit - en trouvera forcément une ou peut-être même plusieurs qui lui conviendront : il serait dommage de passer à côté de telles opportunités !

  • N'avez-vous jamais rêvé de hisser les voiles et de partir à l'aventure en haute mer ? Découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir sur les manoeuvres et les bases de la navigation avant de répondre à l'appel du grand large ! Voyageant autour de l'océan Atlantique, Dominique Andersen, capitaine et instructeur de voile, a fait plusieurs traversées entre le Royaume-Uni, l'Afrique et la côte est des Amériques. Elle partage ses connaissances dans ce guide pratique et concis au service des amateurs de voile.

  • « Le véritable enseignement de la vie est rare, secret, souvent délivré et appris au compte-gouttes. Les sages et les maîtres sont passés de mode, et avec eux des savoirs précieux. Les secrets d'une vie sereine, épanouie, créative, harmonieuse, se cherchent parfois durant toute notre existence sans que nous puissions les trouver. Il peut arriver de les entrevoir sur notre lit de mort... Pourtant des règles universelles - les mêmes dans le monde entier - existent bel et bien. » En finir avec le passé et les illusions, bannir la superficialité et le narcissisme, pour enfin atteindre la maturité, celle de l'authenticité et du lâcher-prise : ce sont quelques-unes des leçons essentielles que nous invite à partager l'auteur au fil de ce guide pratique. Mêlant spiritualité, bouddhisme, philosophie et psychologie, cet essai plein de bon sens combine conseils et réflexions pour réapprendre à vivre et mener enfin à bien cette quête de sérénité qui nous hante tous.

  • « Les chats sont des êtres illuminés qui transmettent le calme et l'harmonie. On dit aussi que celui qui n'a pas un bon rapport avec son propre inconscient ne parviendra jamais à se connecter complètement à un chat, ni à en comprendre les mystères... » À travers des histoires émouvantes et humoristiques où sa passion pour les chats transparaît, Nadine Mirande nous relate des récits d'abandons et d'adoptions entre le refuge et des familles d'accueil. Des anecdotes, parsemées de tendresse, transmettent diverses informations utiles pour essayer de mieux cerner le caractère des chats, leurs choix et façons de vivre. Un ouvrage, riche en conseils pratiques pour le bien-être de ces petits félins, qui permet de mieux comprendre leur comportement afin de leur offrir le meilleur environnement de vie possible.

  • 1930, Uruguay : première Coupe du monde de football. Un événement qui, au fil de ses éditions gagnera en envergure, en puissance, en intensité, en démesure, jusqu'à devenir la grand-messe que l'on connaît. L'histoire de ce championnat pas comme les autres, de ses balbutiements à son ampleur actuelle, R. Steibel en fait la matière de cet ouvrage de passionné. Et, par-delà le commentaire de ces compétitions, c'est encore à toute une histoire du football que se prête l'auteur, qui traite de l'évolution des stratégies et techniques de jeu. Riche et fouillé, ce livre aux accents encyclopédiques s'imposera naturellement comme une bible pour les aficionados du ballon rond.

empty