Sciences & Techniques

  • Non, le plaisir sexuel n'est pas un tabou pour la foi catholique. À contre-courant des ouvrages pieux sur le couple, Olivier Florant, sexologue, conseiller conjugal mais aussi théologien nous offre un texte libérateur.
    Qu'est-ce que l'amour ? le plaisir ? l'orgasme ? Que dit véritablement la Bible sur les relations sexuelles ? Qu'en est-il des autres grandes religions ? Les fameux " tabous judéo-chrétiens " existent-ils vraiment ? Comment le plaisir sexuel peut-il être " sacré " ? Pour l'auteur, le mariage chrétien ne se limite pas à la procréation. Le désir physique, le plaisir en font totalement partie. Le respect envers la personne prôné par la religion chrétienne peut même porter le plaisir sexuel jusqu'à des bonheurs réciproques que l'on n'atteint pas autrement. Car la vraie foi embrasse tout l'être humain. Ce qu'apporte la liturgie (l'offrande de soi et l'accueil de l'Autre), la sexualité l'apporte aussi. Depuis de nombreuses années, Olivier Florant aide des couples mariés à surmonter les difficultés qu'ils rencontrent sur le plan sexuel. C'est en étudiant la pensée judéo-chrétienne que ce sexologue et théologien a eu l'idée de ce livre, dans lequel il répond aux questions que chacun se pose. Surprenant et captivant, Ne gâchez pas votre plaisir, il est sacré ouvre des horizons qui bouleversent. Les récits de souffrances et de guérisons psychologiques évoqués tendent à prouver que les émotions humaines sont intrinsèquement physiques et spirituelles.

  • Dans le débat sur l'euthanasie, la passion l'emporte souvent sur la réflexion. Donner la mort, ou se donner la mort : voilà des actes qui sont loin d'être anodins. Le développement technologique des soins intensifs, place aujourd'hui le médecin devant la possibilité, sinon l'obligation, de gérer la vie finissante. Au-delà des difficultés issues de cette situation nouvelle, le terme même d'euthanasie est lourd d'ambiguïtés. S'il désigne, communément, les procédés destinés à rendre la mort plus douce, diverses pratiques s'en inspirent, qui peuvent être radicalement opposées d'un point de vue éthique. Geste de liberté individuelle, suicide, meurtre ou délivrance : la violence des arguments fait écho à celle de l'enjeu. Pour tenter d'y voir clair, une vingtaine de spécialistes d'horizons divers - médecins, psychologues, juristes, infirmières, psychiatres et représentants des religions - ont constitué, pendant plusieurs années, un groupe de travail collectif. Confrontant leurs convictions et leurs approches, parfois éloignées, souvent complémentaires, dans une volonté de dépassionner le débat, ils ont construit une réflexion approfondie sur la fin de vie, les soins palliatifs et l'accompagnement des mourants. Original et accessible à tous, cet ouvrage propose, face au désarroi des soignants et à la détresse des familles, une vision apaisée de la fin de vie, qui s'appuie sur la dignité de chaque personne.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les Bogdanov auraient-ils percé le secret de l'origine de l'Univers ? Un ancien chercheur de Harvard, le Pr Lubos Motl, répond à cette question.Existait-il " quelque chose " avant le big bang ? Telle est la question que se sont posée Igor et Grichka Bogdanov. Pour la première fois, un des plus grands spécialistes du sujet, le Pr Lubos Motl, analyse et confirme.En 2002, les frères Bogdanov déclenchent une tempête dans le monde scientifique en publiant six articles sur l'origine de l'Univers. Des articles parus dans les meilleures revues de physique théorique, notamment la prestigieuse Annals of Physics dont les experts ont conclu que les Bogdanov apportaient des solutions nouvelles aux problèmes de l'origine du temps et de l'espace en dessous de l'échelle de Planck, avant le big bang. Dans les laboratoires, les discussions s'enflamment. Les Bogdanov sont-ils de véritables chercheurs ou bien s'agit-il d'un canular ? Un expert, ancien professeur de l'Université de Harvard, a analysé en profondeur leurs travaux. Il nous livre ses conclusions dans cet ouvrage : les Bogdanov proposent rien de moins qu'une théorie alternative à la gravité quantique. De même qu'il existe un code génétique à l'origine des êtres vivants, il pourrait ainsi exister un " code mathématique " à l'origine de l'Univers tout entier.

empty