Audiolib

  • Alors que Younes n'a que neuf ans, son père, paysan ruiné, doit se résoudre à le confier à son frère, un pharmacien parfaitement intégré à la communauté pied-noir d'une petite ville de l'Oranais. Rebaptisé Jonas, il grandit parmi de jeunes colons dont il devient l'inséparable camarade et tombe passionnément amoureux d'Émilie. La révolte algérienne sera, pour Younes-Jonas, sanglante et fratricide. Avec la verve romanesque qu'on lui connaît, Yasmina Khadra éclaire d'un nouveau jour ce conflit ayant opposé deux peuples amoureux d'un même pays.
    Texte intégral lu par André Pauwels.
    Salué dans le monde entier comme un écrivain majeur, notamment par le prix Nobel J.M. Coetzee,Yasmina Khadra est l'auteur, entre autres, de L'Écrivain (Médaille de vermeil de l'Académie française), La Part du mort (prix du Meilleur polar francophone), Les Hirondelles de Kaboul (Newsweek Award ; Prix des libraires algériens) et L'Attentat (Prix des libraires 2006 ; Prix de la critique en Autriche ; en cours d'adaptation à Hollywood). Son œuvre est traduite dans trente-quatre pays. Les Hirondelles de Kaboul sera porté à l'écran par le cinéma français.
    André Pauwels, formé par de grands maîtres, a fréquenté de nombreuses scènes francophones. Il est maintenant du côté des studios d'enregistrements afin de prêter sa voix à des doublages pour la télévision. Il campe à la perfection Younes-Jonas. Sa voix vous transportera à travers le temps dans une Algérie tourmentée.
    Durée : 12 h

  • À l'heure où le régime castriste s'essouffle, « Don Fuego » chante toujours dans les cabarets de La Havane. Jadis, sa voix magnifique électrisait les foules. Aujourd'hui, les temps ont changé et le roi de la rumba doit céder la place. Livré à lui-même, il rencontre Mayensi, une jeune fille « rousse et belle comme une flamme », dont il tombe éperdument amoureux. Mais le mystère qui entoure cette beauté fascinante menace leur improbable idylle.
    Chant dédié aux fabuleuses destinées contrariées par le sort, Dieu n'habite pas La Havane est aussi un voyage au pays de tous les paradoxes et de tous les rêves. Alliant la maîtrise et le souffle d'un Steinbeck contemporain, Yasmina Khadra mène une réflexion nostalgique sur la jeunesse perdue, sans cesse contrebalancée par la jubilation de chanter, de danser et de croire en des lendemains heureux.
    © Éditions Julliard, Paris
    © et (P) Audiolib, 2016
    Durée : 6h44

  • Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant.
    Il fréquenta le monde des occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie.
    Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l'amour se met parfois en grand danger.
    À travers une splendide évocation de l'Algérie de l'entre-deux-guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu'une éducation sentimentale, le parcours obstiné - de l'ascension à la chute - d'un jeune prodige adulé par les foules, fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maîtriser son destin.
    Othmane Moumen met une bouleversante sincérité dans ce récit de la vie d'un homme partagé entre plusieurs univers.
    © Éditions Julliard, Paris, 2013
    © et (P) Audiolib 2013
    Durée : 12 h 30 min

empty