Le christianisme transcendant du régime écossais - Son origine et ses mystères révélés

À propos

Le Régime Écossais Rectifié est connu pour posséder un caractère chrétien évident, clairement affirmé, en raison des déclarations explicites contenues dans ses rituels.
Cependant il n'y a non pas un, mais deux " christianismes " au sein du Régime Rectifié. L'un est requis pour être accepté et progresser dans l'Ordre, et correspond à ce qui est admis par l'ensemble des principales confessions chrétiennes. Et l'autre, plus " secret ", participe de l'enseignement initiatique et doctrinal reçu de Martinès de Pasqually, dont est dépositaire depuis le XVIIIe siècle le Régime Rectifié, et se distingue au niveau métaphysique par des thèses qui sont singulièrement éloignées des dogmes de l'Église, christianisme que Joseph de Maistre désigna précisément pour cette raison comme relevant du " christianisme transcendant ".
C'est pourquoi la vraie question qu'il convient de se poser, est donc non pas de savoir si le Régime Écossais Rectifié est chrétien, mais bien plutôt de se demander de quel " christianisme " il s'agit lorsque l'on parle du caractère " chrétien " du système établi à Lyon par Jean- Baptiste Willermoz lors du
Convent des Gaules (1778), et surtout quelle est son origine, en quoi consiste sa nature véritable, et quelles sont les connaissances voilées de ce mystérieux " christianisme transcendant ".


  • Auteur(s)

    Jean-Marc Vivenza

  • Éditeur

    Dervy

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    25/04/2024

  • EAN

    9791024220437

  • Disponibilité

    Disponible

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    3 285 Ko

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Jean-Marc Vivenza

  • Naissance : 26-12-1957
  • Age : 67 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Jean-Marc Vivenza, philosophe et écrivain, s'est intéressé tôt à l'œuvre de René Guénon, jusqu'à publier un Dictionnaire de René Guénon. Il s'est ensuite tourné vers l'ésotérisme occidental dirigeant sa recherche sur les thèses de Jacob Boehme, Martinès de Pasqually, Louis-Claude de Saint-Martin et Jean-Baptiste Willermoz, l'amenant ainsi à produire de nombreux ouvrages portant sur les sources, historiques, spirituelles et doctrinales, de l'illuminisme initiatique.
Parmi ses nombreux ouvrages, il a publié chez Albin Michel (coll. Spiritualités vivantes) Nâgârjuna et la doctrine de la vacuité, et Tout est conscience, une voie d'Éveil bouddhiste.

empty