À propos

On connaît, par le volume de Gershom Scholem Walter Benjamin. Histoire d'une amitié, les liens qui unissaient les deux hommes. Ils ont échangé entre 1932 et 1940 une correspondance qui mérite pleinement le terme d'oeuvre, comme si dans cet échange au quotidien, dans cette absolue confiance et confidence l'un par rapport à l'autre, et autrement que dans une oeuvre `publique', ils s'étaient livrés à une analyse en profondeur d'un siècle bouleversé : vie littéraire et philosophique, montée du nazisme en Allemagne, errance de Benjamin, permanence de Scholem en Palestine dès 1923, où il oeuvre à une symbiose entre les populations juives et arabes... autant de sujets abordés au fil des lettres et qui confirment la pertinence d'analyse dans l'échange et la discussion parfois polémique des deux hommes.

Qu'il s'agisse de philosophie, d'histoire, de politique, de religion, ou d'art sous toutes ses formes, Walter Benjamin et Gershom Scholem font partie de ces figures intellectuelles du XXe siècle qui ont profondément marqué leur époque, laissant chacun une oeuvre sans cesse redécouverte.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Walter Benjamin, Gershom gerhard Scholem

  • Traducteur

    PIERRE RUSCH

  • Éditeur

    L'Eclat

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    01/07/2022

  • Collection

    PHILOSOPHIE IMAGINAIRE

  • EAN

    9782841626151

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Poids

    1 198 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (pdf)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Walter Benjamin

Walter Benjamin est un philosophe, journaliste, critique littéraire, critique d'art et traducteur allemand, rattaché à l'école de Francfort. Il naît à Berlin en 1892 de parents juifs. Là, il participe activement au "Mouvement de jeunesse" antibourgeois. Il rejoint également le mouvement " Le commencement " ; c'est l'occasion pour lui de publier ses premiers textes sous le pseudonyme d'Ardor. Il fait des études de philosophie à l'Université de Berlin en 1912 et soutient sa thèse sur la critique d'art à l'époque romantique en 1918 à l'Université de Berne. Il commence à traduire Baudelaire en 1914. Dans les années 1927-1930, il se lie d'amitié avec Horkheimer, Adorno, et Brecht. La présence hitlérienne le pousse à effectuer de nombreux voyages, notamment en France. Il traduit alors Proust et Balzac. Il s'exile définitivement en 1933. Il tente de quitter l'Europe pour les États-Unis en 1940. Mais la nuit de son arrivée en Espagne, il est arrêté et se suicide en absorbant une dose mortelle de morphine, pensant que les autorités espagnoles allaient le livrer à la Gestapo.

Gershom Gerhard Scholem

Gershom Scholem, né en 1897 à Berlin, fut comme beaucoup de Juifs de sa génération un jeune militant sioniste très actif, et partit s'installer en Palestine dès 1923. Il y devint l'un des penseurs essentiels du judaïsme israélien, un militant sioniste pacifiste, mais aussi un grand spécialiste du mysticisme juif. Il vécut à Jérusalem jusqu'en 1982, date de son décès.

empty