Genèse 11,27-25,18

À propos

Judaïsme, christianisme et islam se réclament de différentes croyances et ont pourtant un même père : Abraham. Son histoire, racontée dans le livre de la Genèse, a été mise par écrit entre les viie et ive siècles avant notre ère. Elle est le résultat de la combinaison de récits de provenances et de rédacteurs divers, d'où l'image d'un patriarche à multiples facettes. Abraham apparaît tantôt comme un croyant exemplaire, tantôt comme un tricheur qui ne fait pas confiance à la parole divine.
À travers le parcours de ce personnage complexe, le lecteur et la lectrice sont confrontés à des expériences contrastées du divin, allant d'un dieu bienveillant jusqu'à un dieu obscur qui demande à Abraham de lui sacrifier son propre fils (Gn 22). Mais Abraham est aussi celui qui pose la question de la justice divine lorsque Dieu lui annonce la destruction de Sodome et Gomorrhe (Gn 18).
Ce commentaire permettra de comprendre comment Abraham est devenu un ancêtre « oecuménique » à travers lequel les rédacteurs bibliques affirment les liens entre toutes les populations habitant la terre de Canaan.


  • Auteur(s)

    Thomas Römer

  • Éditeur

    Labor et Fides

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    06/12/2023

  • EAN

    9782830952735

  • Disponibilité

    Disponible

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Thomas Römer

Professeur au Collège de France à la chaire "Milieux bibliques", Thomas Römer enseigne à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l'université de Lausanne.

empty