À propos

Le 6 février 1998, le préfet de Corse Claude Érignac est assassiné à Ajaccio par un commando terroriste. Son successeur, Bernard Bonnet, est désigné pour conduire une opération " mains propres ". Dès l'automne, grâce à un informateur anonyme, il découvre les mobiles, le nom des assassins présumés et l'implication d'Yvan Colonna, alors que l'enquête était égarée sur une fausse piste.Mais l'affaire de la paillote Chez Francis, incendiée " sur son ordre " le 20 avril 1999, sert de prétexte pour le démettre de ses fonctions et l'incarcérer. Ses renseignements ne seront pas exploités par l'instruction. Quant à son témoignage, il sera écarté lors du procès des assassins du préfet Érignac.La justice a condamné la quasi-totalité des membres du commando. Pour autant, l'assassinat de Claude Érignac n'est pas élucidé. Qui l'a revendiqué ? Qui a armé le bras des meurtriers ? À la veille du procès en cassation de Colonna, Bernard Bonnet, enfin appelé à témoigner, apporte des révélations capitales : oui, la tragédie aurait peut-être pu être évitée ; oui, les informations qu'il détenait ont été sciemment ignorées. Le mutisme de conjurés, plus que leurs revirements, nourrit l'incertitude sur leur sincérité. Ce livre n'a d'autre ambition que de briser les " silences du doute ".


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques


  • Auteur(s)

    Bernard Bonnet

  • Éditeur

    Archipel

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    01/07/2011

  • EAN

    9782809805871

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    380 Ko

  • Diffuseur

    Editis-Interforum

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0.1

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Bernard Bonnet

  • Naissance : 1-1-1948
  • Age : 76 ans

Né en 1948, ancien de l'ENA, Bernard Bonnet a commencé sa carrière préfectorale en 1976. De 1989 à 1991, il est sous-directeur du corps préfectoral. En janvier 1991, il est nommé préfet de police en Corse. Fin 1992, il est l'adjoint du directeur général de la police nationale. Il succède en Corse à Claude Érignac le 11 février 1998. Le 5 mai 1999, il est incarcéré et placé hors-cadre. En février 2005, le président Chirac ayant rejeté son recours en grâce, il se voit déchu de ses décorations. Il est l'auteur de Préfet en Corse (Laffont, 1999), À vous de juger (Flammarion, 2001) et Le Sang et le Pilori (L'Archipel, 2005).

empty