L'école du cerveau ; de Montessori, Freinet et Piaget aux sciences cognitives

À propos

Le livre de référence sur la neuropédagogie. Professeurs, parents, éducateurs, psychologues, vous trouverez dans ce livre les grands jalons et repères de l'histoire de l'éducation et de la psychologie de l'enfant. Vous y découvrirez aussi la synthèse des résultats les plus actuels des sciences cognitives et du cerveau sur les apprentissages : lire, écrire, compter, penser (ou raisonner) et respecter autrui. Cela constitue une véritable boîte à outils de départ, unique en son genre, pour s'initier à la neuropédagogie ou neuroéducation : portraits historiques (Montessori, Freinet et Piaget), schémas, encarts explicatifs, images du cerveau, exemples d'expériences, pistes pratiques (allers-retours du laboratoire à la classe) et 245 références bibliographiques en français et en anglais pour aller plus loin. Grâce à cet ouvrage, découvrez les grands jalons et repères de l'histoire de l'éducation et de la psychologie de l'enfant ! EXTRAIT L'hypothèse du recyclage neuronal est particulièrement intéressante, notamment pour l'apprentissage de la lecture. Il s'agit d'une forme de plasticité du cerveau provoquée par l'éducation. Dehaene (2007) a ainsi découvert, grâce à l'IRM fonctionnelle, que l'apprentissage de la lecture est rendu possible via une région occipito-temporale gauche du cerveau, dite « aire de la forme visuelle des lettres et des mots » (ou « boîte aux lettres » du cerveau), initialement spécialisée dans la reconnaissance des objets. Il s'agit d'une région spécifique de la voie visuelle dite « ventrale » ou occipito-temporale que nous avons aussi confirmée dans une méta-analyse d'IRMf de la lecture portant sur plusieurs centaines d'enfants des écoles de différents pays (Houdé et al., 2010). Selon Dehaene, dans l'histoire de l'humanité, avant l'apparition de l'écriture et de la lecture, comme au début du développement de l'enfant (avant 5-6 ans), les neurones de cette région étaient d'abord dédiés exclusivement à la reconnaissance visuelle des objets (domaine 1), puis sous l'effet de l'éducation, de l'école notamment, et de la pratique intense de la lecture, ces mêmes neurones se sont recyclés pour identifier les lettres et les mots de la langue de l'enfant (domaine 2). Ce serait l'un des plus élégants phénomènes de plasticité cérébrale provoqué par un apprentissage culturel (Dehaene, 2008). CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Un livre précieux qui doit avoir toute sa place dans les centres documentaires et les médiathèques. - Jean-Michel Zakhartchouk, Cahiers pédagogiques Passionnant ! Les chercheurs s'intéressent au quotidien de la classe ; ils nous ont fait un beau cadeau en nous expliquant leurs découvertes. L'école du cerveau nous les rend digestes. - justelire.fr Le livre a lire quand on s'intéresse aux neurosciences. Permet d'aborder une grande palette de bases du sujet et de savoir quel livre acheter par la suite. - mabiblio.be À PROPOS DE L'AUTEUR Olivier Houdé est instituteur de formation initiale et aujourd'hui professeur de psychologie à l'Université Paris Descartes où il dirige, à la Sorbonne, le laboratoire CNRS de Psychologie du Développement et de l'Éducation de l'enfant (LaPsyDÉ). Il est le premier en France et l'un des premiers au monde à avoir appliqué les technologies d'imagerie cérébrale à l'étude du développement cognitif des enfants d'école maternelle et primaire. Depuis 2018, il est membre de l'Académie française des technologies.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines > Psychologie cognitive

  • EAN

    9782804705640

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Poids

    1 587 Ko

  • Distributeur

    Numilog

  • Support principal

    ebook (ePub)

Oliver Houdé

Instituteur de formation, Olivier Houdé est psychologue et professeur de psychologie du développe- ment à l'Université Paris Descartes, et est directeur du Laboratoire de Psychologie du Développement et de l'Éducation de l'enfant (LaPsyDÉ). Il a été le premier à introduire la notion de « neuropédagogie » en France et en est, depuis, l'un des grands spécialistes.

empty