À propos

Il a suffi de quelques phrases du pape François contre « l'économie qui tue » et « la dictature de la Finance » pour des groupes catholiques américains le traitent de « pape marxiste ». Cette accusation se répand aussi dans l'ensemble du monde catholique. Face à ce Pape qui rappelle simplement des bases théologiques que beaucoup de catholiques semblent avoir oubliées, celles de l'attention aux pauvres, les auteurs s'interrogent sur l'évolution de l'Eglise catholique qui se poursuit en décalage avec les propos de son chef de file, en train de travailler à son Encyclique « Les pauvres et la Création ».
Ils observent, de la part d'une certaine partie des catholiques, et malgré ce Pape pourtant très populaire, très médiatique, un éloignement du message des pères de l'Eglise qui, il y a quelques années, pouvait paraître bien plus virulent.
Ce livre porte donc sur le magistère social de celui qui est souvent appelé le « Pape des pauvres ». Il recueille et analyse les discours, documents et interventions de François sur la pauvreté, l'immigration, la justice sociale et la sauvegarde de la création, en mettant à contribution des experts en économie et en doctrine sociale de l'Église. Il se termine par un grand entretien avec le pape François, dans lequel celui-ci condamne notre système économique qui « repose sur une culture de l'inégalité. »


Rayons : Religion & Esotérisme > Religion généralités > Religion et société


  • Auteur(s)

    Pape François

  • Traducteur

    GENEVIEVE LAMBERT

  • Éditeur

    Bayard Adulte

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    08/10/2015

  • Collection

    Papes

  • EAN

    9782747065917

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    271 Pages

  • Diffuseur

    Hachette

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Pape François

Fils d'un cheminot d'origine italienne, Jorge Mario Bergoglio naît et grandit à Buenos Aires. Il étudie la philosophie et enseigne la littérature. Ordonné prêtre en 1969, il poursuit ses études de théologie, discipline qu'il enseignera plus tard. Pendant des années, il gravit les marches du clergé argentin, avant d'être ordonné évêque, archevêque puis cardinal par Jean-Paul II. Le 13 mars 2013, après deux jours de débats, le conclave réuni au Vatican le désigne comme le successeur de Benoît XVI. Il devient alors le premier pape jésuite, le premier originaire du continent américain et le premier à prendre le nom de François, en hommage à saint François d'Assise, et à son engagement pour les pauvres et pour la paix.

empty