À propos

«Cousine K me trouvait une nuque de pendu. Elle se gaussait de moi, me persécutait. La jupe retroussée sur ses genoux roses, elle picorait dans une terrine de friandises, lentement, interminablement, à petites dents, aussi sournoise qu´un rongeur; elle cherchait à m´humilier, à me voir tendre la main. "Hum! dé-li-ci-eux. Le raisin sec est si tendre qu´on n´a pas le temps de mordre dedans. Tante est aux petits soins avec moi. Elle m´a promis du coulis de dattes, rien que pour moi; et tu crèveras de jalousie." On la disait ange. Elle n´en était pas un. K était méchante et égoïste, fielleuse et rancunière. Une vraie peste. Ne craignant pas de décevoir, elle n´en faisait qu´à sa tête. Le pot au miel dérobé, c´était elle. Le gros mot proféré dans l´étable, c´était encore elle. Pourtant, inévitablement, machinalement, c´était vers moi que l´on se retournait. Je les déteste. Je la déteste.» Un enfant négligé par une mère qui sait si bien adorer le frère aîné devient le souffre-douleur d'une cousine tellement admirée. Des années plus tard, enfermé dans sa solitude et hanté par les souvenirs douloureux de son enfance, un homme se rappelle... Yasmina Khadra démonte ici les mécanismes de la frustration et les ravages que peut provoquer chez un enfant sensible le manque d'amour. Avec une précision cruelle, il décrit la lente descente de cet homme vers la folie. Il suffira d´un rien: un bruit, une grille qui ferraille pour déclencher un geste irréparable. Http://www.yasmina-khadra.com

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782260019695

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    68 Pages

  • Poids

    853 Ko

  • Distributeur

    Editis

Yasmina Khadra

YASMINA KHADRA, de son vrai nom Mohammed Moulessehoul, est né en Algérie et a officié dans l'armée algérienne pendant trente-six ans. Aujourd'hui écrivain internationalement reconnu (il est traduit en 33 langues), il dirige le Centre culturel algérien à Paris. Nous pouvons citer parmi ses principales ½uvres L'Attentat, Ce que le jour doit à la nuit, Les Hirondelles de Kaboul et son dernier roman, L'Équation africaine.

empty