Car rien jamais n'est achevé

À propos

La vie de Robert Scholtus est faite du roman de la vie des autres, de tous ces gens qu'en tant que prêtre il a été amené à écouter, accompagner, consoler, soutenir, encourager. Le long «shabbat» que nous a imposé la Covid-19 lui a inspiré l'idée d'écrire ces confessions singulières. Elles racontent l'itinéraire d'un croyant, épris de liberté, qui n'a cessé d'en découdre avec sa propre foi, de la mettre à l'épreuve de la critique et des ironies iconoclastes des mécréants. Rien n'y fit: après tant de périls volontaires, cette foi est toujours là, vivante et enjouée... mais toujours délibérément discrète.
Car tel est le pari assumé de cet ami des artistes et des intellectuels, des fidèles comme des «infidèles » : témoigner de l'Evangile en dehors de toute ostentation. «Je me refuse, écrit-t-il, à toute espèce de gesticulation, de monstration, de démonstration, d'exhibition, de proclamation, de péroraison, de procession. Pas un seul jour je n'ai porté l'habit ecclésiastique, les signes distinctifs, comme ils disent. Au fond, j'ai toujours été un prêtre asymptomatique.»

Robert Scholtus, prêtre du diocèse de Metz, est membre de l'Observatoire Foi et Culture de la Conférence des Évêques de France. Théologien, il a été supérieur du Séminaire de l'Institut Catholique de Paris et a publié plusieurs livres, notamment aux éditions Bayard et Lessius.


  • Auteur(s)

    Robert Scholtus

  • Éditeur

    Albin Michel

  • Distributeur

    ePagine

  • Date de parution

    01/09/2023

  • EAN

    9782226487568

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    180 Pages

  • Poids

    802 Ko

  • Diffuseur

    Adilibre

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

empty