Au bord du monde ; une vagabonde dans le Grand Nord sibérien

À propos

Touchée dès le premier abord par la force de vie de ce peuple, l'auteur a décidé d'approfondir son enquête. Certes la folie des grandeurs soviétique a cherché à coloniser ces terres sauvages : les prisonniers des camps ont construit villes, routes et chemins de fer menant au bord du monde. Astrid Wendlandt a visité ces derniers vestiges des déportés du Grand Nord sibérien. Malgré les efforts de la nouvelle Russie pour effacer son passé sombre afin de justifier un retour à un régime plus autoritaire, le contraste reste saisissant entre les Russes sédentaires dans leur far west dégénéré de villes en tôles ondulées et la vigueur des Nenets toujours en route dans les grands espaces. Ces nomades, dont l'auteur a partagé la vie de longs mois durant, vivent un quotidien d'un autre âge organisé autour du tchoum, leur tente en peau de renne. Été comme hiver, ils suivent les transhumances de leurs troupeaux de rennes. La générosité, la simplicité de ce peuple, ses croyances et ses coutumes ancestrales laissent à penser qu'il reste quelques endroits sur terre où la beauté, la magie et le sacré sont encore à portée de main.

Rayons : Littérature générale > Récit

  • EAN

    9782221123744

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    198 Pages

  • Poids

    3 848 Ko

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Editis

  • Support principal

    ebook (ePub)

Astrid Wendlandt

Astrid Wendlandt a dirige? pendant plus de dix ans la rubrique luxe de l'agence Reuters a` Paris. Ceci est le premier ouvrage produit par Miss Tweed Publishing, une jeune maison d'e?dition et un me?dia de?die?s au luxe et a` la mode.ÿAstrid Wendlandt, fondatrice et directrice, fait le pari qu'il y a encore de la place pour un journalisme « haute-couture », inde?pendant des annonceurs, des politiques et des pressions des grandes maisons. Ex-correspondante du Financial Times a` Londres et a` Moscou, elle est notamment l'auteur de L'Oural en plein cœur, des steppes a` la tai?ga sibe?rienne, Albin Michel, 2014.

empty